Ms. Wafa Makhlouf

Ms. Wafa

Interview N°14

Ms. Wafa Makhlouf, 45 ans,

Directrice de CEED Tunisie

Actuellement Directrice de CEED Tunisie (Center for Entrepreneurship and Executive Development), Wafa se considère toujours chef d’entreprise. Elle gère l’association à but non lucratif comme une entreprise pour assurer sa pérennité. La clé selon Wafa est de savoir jongler pour une gestion équilibrée avec des priorités bien définies. Mais surtout avec une bonne dose de plaisir, indispensable pour progresser dans un parcours toujours semé de hauts et de bas.

Après une première expérience entrepreneuriale en 2002 dans la collecte de déchets, Wafa s’engage dans la société civile en 2003 à travers la Jeune Chambre Economique, connue au niveau international, qui œuvre à travers des activités communautaires. En 2005, elle intègre le Centre des Jeunes Dirigeants d’entreprises, le CJD. Elle apprend beaucoup pendant ses 6 ans d’activités en tant que trésorière,le CJD était une véritable force de proposition notamment en travaillant sur des projets de loi. Elle est par la suite élue présidente CJD Tunisie de 2011 à 2103 et CJD International en 2013. Wafa commence un parcours politique en 2012 en tant que membre fondateur d’un parti politique et est élue députée à l’ARP en Novembre 2014.

Fin 2013, elle contribue à la création de CEED Tunisie.

Elle est nommée Young Global Leaders au World Economic Forum de Davos en 2016.

Titulaire d’une maîtrise en Finance à la faculté de sciences économiques et de gestions de Tunis, Wafa a eu ses enfants jeune et a dû jongler entre famille et études avec beaucoup de persévérance.

Ms. Wafa

Wafa porte la Souad Jacket et le Souad Pants

Qu'est-ce-qui te plaît le plus dans ton travail ?

Ce qui me passionne vraiment c’est que quand j’étais entrepreneur moi-même, j’aurais aimé avoir une structure comme le CEED. S’il y avait eu le CEED en 2003, j’aurais peut-être eu un parcours différent. Aujourd'hui, je partage avec les entrepreneurs que nous accompagnons, leurs challenges et leurs réussites, et c’est cela ma vraie passion, voir que le CEED a un réel impact sur les entreprises et les porteurs de projets en tant que personne.

C'est une vraie source d'énergie, d’avoir les retours et des ondes positives de la part des bénéficiaires des programmes de CEED. Les emails que nous recevons, les messages à travers les pages de réseaux sociaux, c’est ce qui me rend encore et encore fière de diriger CEED. Même pour l’année 2020 et malgré la pandémie de COVID-19, on a eu plusieurs entrepreneurs enthousiastes d'avoir pu grâce au CEED, re-réfléchir sur leur positionnement, sur la stratégie de l’entreprise et saisir des opportunités nouvelles et une explosion au niveau du chiffre d’affaires.



“Je partage avec les entrepreneurs que nous accompagnons leurs challenges et leurs réussites, c’est cela ma vraie passion.”



Ms. Wafa

Wafa porte l' Ons Top

Tu es maman de deux jeunes hommes, tu mènes une vie active en entreprise et dans la société civile … Comment parviens-tu à tout mener de front? et un conseil ou astuce pour réussir à concilier tout ça ?

Comment ? Ce n’est pas évident, c’est difficile de trouver un équilibre mais il faut savoir qu’on est toutes pareilles et si on réussit c’est quelque part grâce à quelqu'un ou quelque chose.

On ne peut pas tout concilier et finalement on est un peu obligés de faire des choix, chaque décennie est marquée par ses propres priorités. C'est là dessus qu'il faut réfléchir et faire des choix, parce qu'on ne peut pas tout concilier au final. Ce n’est pas facile mais il faut sortir de la boucle de culpabilité pour aller de l’avant et avancer. Écouter ses enfants mais aussi écouter son cœur et ses propres besoins et priorités et suivre son intuition.


“Chaque décennie est marquée par ses propres priorités.

C'est là dessus qu'il faut réfléchir et faire des choix, parce qu'on ne peut pas tout concilier au final.”


Ms. Wafa

Wafa porte la Raja Dress

Comment aimes-tu t’habiller pour le travail ?

J’aime porter des vêtements qui me mettent à l’aise pour travailler, je suis souvent en pantalon. J’adore m’habiller en tailleur mais stylé, avec toujours un petit détail qui fait la différence. La matière et le toucher des tissus me parlent beaucoup aussi.

Quelle est ta pièce coup de cœur de notre collection Automne-Hiver 2020?

Le chemisier Noir & Blanc, j’ai aimé le toucher très soyeux justement. La robe jaune, la Raja Dress, est aussi très stylée. On se sent hyper à l’aise dans toutes les pièces et elles se portent très facilement!

CEED, pourrais-tu nous en parler ?

CEED est une ONG qui s’articule autour de trois piliers : la formation, l’accompagnement et le réseautage. Tout entrepreneur est amené à passer par ces trois piliers dans son parcours

Nous avons débuté en 2014 sur le Grand Tunis avec deux projets: CEED Go-to-Market qui s’adresse aux entrepreneurs ayant des projets avec moins de 2 ans d'existence et vise à améliorer la viabilité de leurs entreprises. Il s’agit d'accompagnement et de formation pour bien travailler sur son Business Plan, pour pouvoir affronter les difficultés et aller de l’avant; CEED Grow destiné pour les projets de plus de 2 ans d'existence et ayant pour objectif de travailler sur la stratégie de développement de l’entreprise.

Pendant trois ans, nous avons mené ces deux programmes sur le Grand Tunis puis les avons étendu aux 14 gouvernorats de l’intérieur.

Grâce à cette expérience, le CEED est connu comme l’association qui accompagne l’entrepreneur dans les régions.

Petit à petit, de nouveaux projets ont été développés, comme le projet Fintech Catalyst où notre rôle est de créer une connexion entre les startups et les corporates du secteur financier ou encore We Inspire, nouveau projet avec l’Union pour la Méditerranée pour les femmes cadres ou entrepreneurs. C’est un programme de mentoring pour partage d’expérience et de networking pour connecter les femmes. Nous lançons également un projet avec l’OIM pour accompagner les migrants de différentes nationalités à s’intégrer dans la société tunisienne et à créer leurs entreprises ici.

Ms. Wafa

Wafa porte le Leila Top

Active dans l’entrepreneuriat, l’associatif, la politique, un conseil aux jeunes ?

Un conseil très simple : il faut être actif ! Je conseille aux jeunes d'aller dans la société civile: une très bonne école où on peut commettre des erreurs de débutants et apprendre. Avoir une expérience dans la société civile ouvre beaucoup d’horizons notamment en politique, qui est aussi un parcours très important dans la vie d’une personne active pour contribuer à la construction de quelque chose de propre au pays. Cela n’a pas de prix!

Il faut aussi faire ce que tu aimes faire. Il faut être passionné. Et quand tu accomplis quelque chose, fais-le avec beaucoup de plaisir et en vivant pleinement l'expérience.

Qui sont les femmes qui t’inspirent?

Margaret Tatcher m’inspire, une femme qui a fait un parcours remarquable, surtout avec des débuts à l’épicerie avec son père, en étant en contact avec les gens. Elle a évolué en intégrant tout ce vécu pour une expérience politique tellement riche. Un parcours qui reste encore plus exceptionnel pour une femme dans le système politique en Angleterre avec la répartition du pouvoir de l’époque.

“Je conseille aux jeunes d'aller dans la société civile :
une très bonne école où on peut commettre des erreurs de débutants et apprendre.”

Ms. Wafa

Wafa porte la Salwa Shirt

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Savoir trouver sa voie même dans les moments les plus difficiles, toujours garder cette lueur d’espoir qui m’anime et me procure le plaisir d’aller de l’avant.

Qu’est-ce-que tu aimes faire en dehors du travail ?

J’adore les moments où je regarde des enfants s’épanouir, comme dans l’émission The Voice Kids. Je suis assez émotive quand j’entends de la musique.


Ms. Wafa

Wafa porte la Dorra Shirt et la Sandra Skirt

Produits connexes