La Mode Ethique

Aujourd’hui seconde industrie la plus polluante, la mode se réinvente avec une nouvelle facette éthique. Conceptions locales, initiatives éco-responsables ou encore développement de labels, des créateurs innovent pour tenter de changer l’image ternie du monde de la mode.

Tout d’abord, la mode dite éco-responsable ou encore mode éthique a pour objectif de créer une mode alternative à la fast fashion : plus respectueuse de l'Homme et de l'environnement dans son processus de production.

Cependant, jusqu’à aujourd’hui, le concept de la Fast Fashion domine le marché. Il s’agit d’une catégorie de l’industrie de la mode caractérisée par un renouvellement très rapide des vêtements, souvent plusieurs fois par saisons ou par mois. Par conséquent, ces collections sont destinées à être vendues à faible prix pour permettre à cette clientèle demandeuse de renouveler régulièrement son dressing. Ce segment de l’industrie fait l’objet de nombreuses critiques en raison des conditions de production des vêtements et le non respect des droits des travailleurs.

Ce nouveau projet naît dans les années 1990 grâce à l’engagement de deux marques Esprit et Patagonia, précurseurs dans ce domaine. Elles sont les premières d’une longue série à introduire la notion de durabilité au coeur de la mode, ce qui se traduit notamment par l’utilisation de matières éco-responsables.

Ainsi, ce n’est qu’en 2013, après un scandale au Bangladesh, l’effondrement du Rana Plaza, qu’une prise de conscience s'est généralisée. Il s’agissait d’un immeuble d’ateliers de conception de textile en ruine dans lequel travaillaient parents et enfants pour de nombreuses marques. L’effondrement a entraîné la mort de plus de 1500 personnes. Malgré le fait que peu d’entre elles se soient exprimées sur cette tragédie, une révolution dans le monde de la mode déjà enclenchée, s’est accélérée.

Pour Majdouline Sbaï, sociologue, entrepreneure, et auteure du livre "Une mode éthique est-elle possible ?", les entreprises du luxe ont un rôle important à jouer dans ce nouveau tournant de la mode. En effet, leur influence sur le marché est considérable. Elle ajoute, “une grande partie des vêtements sont gaspillés, soit parce qu'ils ne sont pas achetés, soit parce que nous ne les portons pas et qu'ils terminent leur vie dans la poubelle. Ainsi, toutes ces ressources naturelles, tous ces savoir-faire ont été utilisés pour rien”.

Aujourd’hui, cet engagement dans la mode prend plusieurs formes. Alors que certaines se spécialisent pleinement dans un nouveau concept de mode éthique, d’autres s’engagent à leur manière. Cette engagement passe par la création de chartes éco-responsables, l’utilisation de matériaux recyclés, ou encore le versement des profits à des associations caritatives. Parmi de nombreux exemples, on trouve notamment la célèbre marque de baskets Veja, Knowledge Cotton Apparel pour la mode pour hommes ou encore Hopaal et Olly pour la mode féminine.